Leistungskurs Französisch des Willibald-Gymnasiums (Eichstätt):Unterrichtsmaterialien:Le cours/Compositions

Aus Wikiversity
Zur Navigation springen Zur Suche springen

12/2: 3ème Composition de français[Bearbeiten]

3ème Composition de français:

  • 90 Minutes
  • 80 points en tout

I. Grammaire (10 points)
a) Reliez les phrases en exprimant la concession:

  • 1.Il est très rusé. Il s’est fait avoir comme les autres. (so schlau er auch ist…)
  • 2.Tu rencontres beaucoup de gens. N’en parle pas. (Wen immer du auch treffen magst….)
  • 3.Il ne m’a rien fait. Je le trouve antipathique. (Obwohl…)
  • 4.Je le sais. Je ne te le dis pas. (selbst wenn ich es wüsste… würde ich…).

b) Adjectif verbal, participe présent ou gérondif/gérondif renforcé

  • 5.(Prendre) l’ascenseur, je l’ai vu parler avec Pierre.
  • 6.C’est une question (exiger) beaucoup de réflexion.
  • 7.Je vois mal Pierre (convaincre) Marie d’aller au cinéma avec lui.
  • 8.(Regarder) la télévision, il essaie d’apprendre le vocabulaire.
  • 9.Cette histoire (fatiguer) les auditeurs, je n’en parlerai plus.
  • 10.Ce sont des idées (différer) de ce qu’on entend d’habitude.

II. Explication de texte et commentaire personnel (70 points)
Texte : L’enracinement de la démocratie et l’avènement de la conscience nationale au XIXe siècle
Questions : compréhension et commentaire

  • 1.Montrez en vous appuyant sur vos connaissances d’histoire et sur le premier passage du texte (l.1-22) que la démocratie s’est enracinée continuellement et que « le legs napoléonien … n’a pratiquement jamais été remis en question ». (20 points)
  • 2.En vous appuyant sur les lignes 28 à 54 expliquez ce qu’est l’idée de Nation au XIXe siècle et montrez dans quelle mesure l’idée de Nation a ouvert de toutes nouvelles perspectives au citoyen de cette époque. Comparez ces idées avec celles qui ont présidé à la fondation de l’Europe depuis 1945 (20 points).

Commentaires personnels

  • 3.Lamartine montre-t-il les caractéristiques d’un « héros romantique » ? Répondez en vous appuyant sur votre connaissance du poème « Le lac ». (10 points)
  • 4.Qu’est-ce qui distingue les partis politiques du XIXe siècle que nous avons traités en histoire de ceux représentés par les candidats qui se sont présentés aux élections hier ? Les groupes sociaux auxquels ils s’adressent sont-ils les mêmes? (20 points)

3ème Composition de français: Remise et correction
Quelques remarques:

  1. Répondez bien à toutes les questions. Ne vous attardez pas trop sur une question sous prétexte que vous la maîtrisez bien. Si le maximum est 20 points, vous ne pouvez pas obtenir davantage, même si votre réponse est géniale.
  2. Ne vous cachez pas derrière des généralités. Il est juste, par exemple, que les partis répondent aux besoin différents de groupes d'électeurs différents. Mais si la question exige de nommer et décrire les partis, il faut le faire et montrer que vous disposez de connaissances précises.
  3. Certains d'entre vous ont beaucoup d'idées et sont actifs et créatifs. Mais s'ils font beaucoup de fautes ou s'ils répondent aux questions de façon confuse, ils n'auront pas une bonne note. Cela ne veut pas dire que je ne les estime pas ou que plus tard ils n'auront pas de succès dans la branche qu'ils auront choisie.

I. Grammaire (10 points).

  • 1. Si/tout rusé qu’il soit, il s’est fait avoir comme les autres.
  • 2. Qui que ce soit que tu rencontres, n’en parle pas.
  • 3. Quoiqu’il ne m’ait rien fait, je le trouve antipathique.
  • 4. Même si je le savais, je ne te le dirais pas.
  • 5. En prenant l’ascenseur, je l’ai vu parler avec Pierre.
  • 6. C’est une question exigeant beaucoup de réflexion.
  • 7. Je vois mal Pierre convainquant Marie d’aller au cinéma avec lui.
  • 8. Tout en regardant la télévision, il essaie d’apprendre le vocabulaire.
  • 9. Cette histoire fatiguant les auditeurs, je n’en parlerai plus.
  • 10. Ce sont des idées différant/différentes de ce qu’on entend d’habitude.

II. Explication de texte et commentaire personnel (70 points)
Questions : compréhension et commentaire

  • 1. Montrez en vous appuyant sur vos connaissances d’histoire et sur le premier passage du texte (l.1-22) que la démocratie s’est enracinée continuellement et que « le legs napoléonien … n’a pratiquement jamais été remis en question ». (20 points)
    Les successeurs de Napoléon après la Restauration ont conservé la plupart des acquis de celui-ci. La Charte de 1814 accordée par Louis XVIII reconnaît l’égalité civile, les libertés publiques, la liberté de culte, le droit de propriété et le code civil. La démocratie s’enracine continuellement. Cette Charte, en créant une monarchie constitutionnelle, fait un premier pas en direction de la démocratie. Evidemment à son avénement au pouvoir le réactionnaire Charles X essaie de supprimer certaines libertés, comme celle de la presse, il veut limiter le droit de vote et retourner à la monarchie absolue. Mais les Français ne sont pas satisfaits des mesures de Charles X et le chassent en 1830. Ils mettent au pouvoir Louis-Philippe, qui élargit la démocratie en instaurant une monarchie parlementaire. Cependant, si une partie du peuple est satisfaite, les républicains veulent supprimer la monarchie totalement. C’est ce qui va se passer en 1848, ave la chute de Louis-Philippe et l’instauration de la IIe république.
  • 2. En vous appuyant sur les lignes 28 à 54 expliquez ce qu’est l’idée de Nation au XIXe siècle et montrez dans quelle mesure l’idée de Nation a ouvert de toutes nouvelles perspectives au citoyen de cette époque. Comparez ces idées avec celles qui ont présidé à la fondation de l’Europe depuis 1945 (20 points).
    L’idée de Nation au XIXe siècle se substitue à celle de la monarchie absolue où un homme désigné par Dieu a tout le pouvoir. La Nation repose sur l’idée du droit naturel de tous les hommes qui dès la naissance sont libres et égaux. Cette Nation d’hommes libres et égaux prend son avenir en main et se révolte contre des règles établies par une minorité (l’aristocratie). La Nation se constitue en démocratie, c’est-à-dire au pouvoir du plus grand nombre, de la majorité. C’est la Nation qui confère une identité aux habitants d’un pays. La fondation de l’Europe en 1945 reposait sur l’idée de la paix. Il fallait que les peuples européens créent une entité unique pour ne plus se battre entre eux. Par ailleurs il fallait fonder une unité économique. Donc l’idée n’était plus de se libérer d’une classe dirigeante despotique, comme au XIXe siècle, mais de créer une solidarité économique face aux concurrents mondiaux et de ce fait éviter les guerres en Europe.

Commentaires personnels

  • 3. Lamartine montre-t-il les caractéristiques d’un « héros romantique » ? Répondez en vous appuyant sur votre connaissance du poème « Le lac ». (10 points)
    Le héros romantique est mélancolique et individualiste. Il est caractérisé par le mal du siècle, c'est-à-dire un dégoût de la vie et de ses trivialités, il est déçu par le présent et regrette le passé. Lui-même se sent attiré par la maladie et la mort et le temps qui passe est un sujet permanent de réflexion. Il ne peut jamais atteindre l’être aimé, lointain ou malade. Comme il se concentre sur son moi, ses œuvres sont souvent poétiques et autobiographiques. Le seul soulagement qu’espère le romantique est la communion avec la nature. La plupart des thèmes romantiques évoqués se retrouvent dans le poème « Le lac » de Lamartine. En effet l’auteur se tourne vers le passé, au temps où il était au bord du lac avec la femme qu’il aime et qui va mourir. Le poème tout entier est une évocation du temps qui passe. Enfin la nature joue le rôle de témoin et le poète entre en communion avec elle.
  • 4. Qu’est-ce qui distingue les partis politiques du XIXe siècle que nous avons traités en histoire de ceux représentés par les candidats qui se sont présentés aux élections hier ? Les groupes sociaux auxquels ils s’adressent sont-ils les mêmes? (20 points)
    En 1830 on trouvait en prèsence plusieurs groupes sociaux. A droite il y avait les légitimistes, dans l’ensemble les aristocrates qui voulaient revenir à l’ancien régime, puis les orléanistes, nouveaux riches faisant partie de la noblesse d’Empire ou de la bourgeoisie (banquiers) et enfin une droite plutôt populiste et souhaitant un régime fort dictatorial de type napoléonien. Cette droite attirait les petits bourgeois partisans d’un homme fort. A gauche il y avait les partisans de la monarchie de juillet favorables à une plus grande libéralisation, les bourgeois républicains qui refusaient la royauté quelle qu’elle soit et la gauche ouvrière tendant vers le socialisme. Aujourd’hui on ne retrouve plus de légitimistes ou de partisans d’une monarchie parlementaire, mais on trouve une gauche modérée (Royal) une droite économiquement libérale et politiquement musclée Sarcozy et un centre libéral type orléaniste (Bayrou). La gauche socialiste a pratiquement disparu et la droite populiste est représentée par Le Pen.


  • Correction des fautes

La bourgeoisie a reçu beaucoup de puissance – pour que les Français arriveraient – théorétiquement – les privilégiés ne sont pas encore importants – il est conservatif – pour pouvoir traiter plus facile le sujet – on écoute souvent parler de politique – ils sont différents desquels d’aujourd’hui – charactéristique – ils se sont combattus pour ces buts – un progrès plus vite – personne n’a pas pu arrêter les gens – on peut expliquer cela le meilleur – une minorité qui dirige tous – la communauté soi-même - charactéristiques – le procès (der Prozess) -

  • Traduisez

Ohne, dass die anderen es wissen……………………………………………………. Annehmen………………………………… anpassen……………………………….. Früher/einst………………………………….. das Militär……………………………… Unterstützen………………………………… aushalten………………………………. Politisch radikal…………………………….. konservativ………………………….


12/2: 4ème Composition de français[Bearbeiten]

4ème Composition de français (25.06.2007):

  • 90 Minutes
  • 80 points en tout

I. Grammaire (10 points)
a) Introduisez la préposition correcte:

  • 1. Il m’est souvent arrivé ……………la rencontrer.
  • 2. Je me suis fatigué …………… lui expliquer la grammaire.
  • 3. Nous nous sommes décidés…………… partir en Grèce.

b) Transformez en employant un infinitif :

  • 4. Nous ………………………………………….. ………..(sommes presque arrivés) en retard.
  • 5. Il ……………………………………………………..……..(va sûrement) nous reprocher cela.
  • 6. Je …………………………………………………………….…………..….. (passe seulement).

c) Transformez la phrase en négative

  • 7. Le lui avez-vous dit ?.................................................................................. ?
  • 8. Nous avons encore trouvé une place……………………………………………………… ?
  • 9. J’y suis allé………………………...............................................................
  • 10. Il fait semblant de tout comprendre………………………………………………………

II. Explication de texte et commentaire personnel (70 points)
Texte : Un siècle de révolutions
Questions : compréhension et commentaire

  • 1.Développez les différentes phases décrites de la ligne 1 à la ligne 19 en montrant pourquoi les régimes qui se succèdent sont d’abord acceptés, puis rejetés par le peuple. Dites en particulier pourquoi la deuxième République (après 1848) est de courte durée. (20 points).
  • 2.Montrez dans quelle mesure les « acquis théoriques de la Révolution française » ont été exportés en vous appuyant sur les lignes 28 à 39. (10 points)
  • 3.Commentez le passage décrivant la position des intellectuels (ligne 46 à 58) et citez l’exemple d’une œuvre que nous avons traitée en classe. Quelle était l’intention de Zola, qui était un bourgeois, lorsqu’il décrivait la classe ouvrière (20 points)

Commentaire personnel

  • 4.Si vous aviez à agencer un site internet pour une université, quels critères observeriez-vous ? Expliquez vos choix. Prenez comme exemple concret un département dans lequel vous aimeriez étudier. (20 points)